top of page

SÉJOUR TRADI.

Le projet était de transformer ce séjour désuet en un séjour davantage au gout du jour, mais sans perdre le charme de l'ancien. Les murs et plafond ont été plaqués et isolés. Les poutres principales sont restées apparentes, le sol a été conservé. Pour garder le coté chaleureux, des planches en bois supportent la télé. Le coffre en bois, resté dans la maison a été poncé et rénové. Il sert aujourd'hui de coffre à jouets mais pourrait très bien accueillir des magazines ou des BD par exemple. La cruche, également, était dans la maison, elle a été lavée et sert aujourd'hui de déco mobile selon les saisons. Le lustre très graphique en manguier et le meuble TV en acier noir apportent une touche plus contemporaine à la pièce.

SÉJOUR
CONTENPORAIN

Cette famille aime changer régulièrement de décoration et a fait appel à mes services pour lui apporter quelques conseils et la conforter dans ses choix.

Pas besoin d'être nul en déco pour faire appel à un décorateur, au contraire ! Souvent on aime plusieurs styles, on a pas mal d'idées pour son propre intérieur. Difficile de faire le tri parmi toutes ces images qui nous inondent au quotidien.

Pour ce projet, pas de modélisation 3D mais des planches de style/mood boards.

Le volume est très spacieux mais manquait un peu de chaleur. Nous avons davantage travaillé sur les matières et textures, des surfaces, du mobilier et de l'accessoirisation :

x Remplacement de la rambarde de l'escalier par un claustra bois.

x Installation d'une verrière au niveau de la cuisine pour séparer l'espace visuellement.

x Mise en avant du buffet d'ébéniste à dominante noire contre le mur vert pétrole, par des tasseaux de bois.

x Remplacement des panneaux japonais sur les baies par des rideaux en lin.

x Mise en valeur de la hauteur sous plafond par un papier peint à imprimés végétaux très coloré, qui apporte également un peu de peps.

x Changement des lustres de la salle à manger par des suspensions en matière végétale.

x Changement des tabourets chromés de la cuisine par du rotin

bottom of page